Humeur

Bienvenue au monde

Alors Alors ?!

Tu te doutes que depuis le temps que j’annonce que j’attends un heureux évènement il est arrivé..! Hé oui ça fait plus d’un mois que j’ai pas donné signe de vie ici donc ceci explique cela n’est ce pas ?!!! 😀

Le 20 septembre, le petit gars est arrivé et c’était rapide ! 11 jours avant ma DPA, nickel on a rarement envie que ça traîne sur la fin :p. Je ne vais pas rentrer dans les détails de mon accouchement (je ne voudrais pas te traumatiser faut pas abuser) c’est perso ça tout de même. Non je vais simplement te raconter comment je suis devenue « maman » 🙂  une wonderwoman , une  montagne de soucis, une seinte, une nouvelle femme avec toutes sortes de nouveautés quoi.

Et ça a commencé quand j’étais enceinte, je me faisais du soucis, déjà, pour toi mon bonhomme. Est ce que tu allais avoir une malformation ? un problème de santé ? Est ce que tu arriverais trop tôt..?

Ensuite c’était pendant le dernier trimestre, est-ce que tu seras prématuré ? Mort-né ? Et j’en passe..

Mais c’était loin d’être fini ! Même une fois que la sage femme t’a déposé sur ma poitrine et que je découvrais enfin ton visage, que tout soupçon de problème fût écarté, malgré ça, les angoisses n’avaient pas fini de m’envahir  !! Hé oui un des premiers éléments qui te fait passer au statut de mère. Parce que quand mon fils est arrivé, les heures et les jours qui ont suivis se sont remplis de questions, de craintes et de nouvelles peurs (les pleurs, l’allaitement.. toussa toussa…) .

Et puis quand tu rentres de la maternité et que tu es au level 10 de la fatigue et débordée level 10 c’est là que t’as des supers pouvoirs qui se développent :

  • Super vessie : les tétées s’enchaînent, les couches s’entassent et t’as plus le temps de poser culotte !
  • Super estomac : T’as plus le temps de te faire à manger, et si tu veux pas brûler le môme en mangeant en même temps qu’il tète (attends ta dextérité va se développer rapidement ce n’est qu’une question d’habitude). Du coup c’est dans ces moments là que tu vénères les gentils proches qui t’avaient apporté des chocolats à la mater, que t’avais pas touché avec ton conjoint et que l’on aura donc dévoré à notre rentrée pour survivre.
  • Super nichon : On t’avait pas dit ?! Quand tu choisis d’allaiter, les premiers jours le môme doit stimuler les seins pour favoriser la montée de lait, du coup jour et nuit et ce toutes les heures voir moins il est pendu après. Le pauvre nichon lui aussi il revête une cape de super héro après ça (ainsi qu’un gain de taille et d’élasticité ).
  • Résistance à la fatigue level 10 : C’est simple dormir tu oublies… La journée c’est tétées et visites et la nuit tétée et coliques.

Toi qui deviens exécrable avec moins de 8h de sommeil hé bien là tu te surpasses ! Wonderwoman te dis-je !

Ayant choisi un allaitement exclusif avec tétée à la demande c’est non sans fierté que tu deviens une « seinte ». Après une mise en place difficile (tu le sais si toi aussi tu as peut-être connu les débuts de l’allaitement non sans difficultés sinon c’est que ça cache un malabar) la suite c’est très chouette mais faut tenir le coup… et la tentation de tout laisser tomber et de prendre une boite de lait et refiler les biberons au papa pour dormir 2-3 jours de suite te démange. Mais c’est comme la douleur des contractions, tu te souviens ? Ah non, c’est vrai on oublie 🙂 (Wonderwoman je t’ai dit…).

En résumé tu changes quand tu as ton 1er enfant, tu te transformes tel un pokemon doté de puissance et de pouvoirs décuplés 🙂 Il y a une citation empruntée à je ne sais plus qui, qui traduit extrêmement bien le changement chez toi quand tu deviens parent  » Avant j’avais des principes, maintenant j’ai des enfants ! » c’est tellement ça ! À tel point que ça s’est vérifié pour moi à différents niveaux :

  • Avant j’étais contre les sucettes, mais ça c’était avant d’avoir tètozaure le terrible bébé assoiffé de succion sans parler des coliques le soir… Quand ton enfant se tord de douleurs et hurle et que téter le calme, au début tu fais office de sucette mais après t’es content d’en avoir une 😀
  • Avant j’étais contre le cododo mais quand t’allaite et que ton bébé n’arrive à dormir que contre toi quand t’as lutté 3 heures avec les coliques, la colère et les pleurs, bébé 1 parents 0 :p

Bref, tu l’aura compris cela remet en question bon nombre de tes principes et ce n’est que le début…

 

Mais cette vague de changement m’a apporté aussi beaucoup de confiance en moi et de bonheur bien entendu.. 🙂 🙂 Découvrir qu’on est capable d’assurer un allaitement comme une chef (grâce au soutien d’un conjoint absolument adorable avec qui je partage absolument tout sauf la possibilité d’allaiter mais s’il pouvait je ne doute pas un instant qu’il le ferai 😉 ) de gérer l’utilisation des couches lavables alors qu’on avait un doute avant d’avoir essayé (et c’est top en plus) et d’assumer le manque de sommeil et le 10ème mois (Kézako ? var voir ce site web tu vas comprendre 😉 http://www.le10ememois.fr/) avec le sourire ainsi qu’un moral au beau fixe!

Moments de désarmement mis à part et fatigue, la vie de jeunes parents est un défi de chaque jour, porté par l’amour et le bonheur de ce petit être qui a besoin de toi, et ça c’est magique <3

COMMENTER L'ARTICLE
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi